Page-titre Qu'est-ce que la FICE? Quoi de neuf sur le site Adressez-vous à nous
Les événements de la FICE Liens Déclarations d'intentions Projets
Congrès et assemblées Conseil fédéral et Comité exécutif Comment se servir de ce site Publications

Minutes du Comité exécutif à Budapest (23 avril 2002)

 

Présents : Theo Binnedijk (Président), David Lane (Vice-Président), Martti Kemppainen (Vice-
Président), Richard Joubert (Trésorier), Robert Soisson, Famke Schiff (minutes)

Secrétaire Général
L'ANCE France a présenté un candidat au poste de Secrétaire Général ou au poste d'un vice-président représentant la FICE auprès de l'UNESCO et du Conseil de l'Europe. Il s'agit de Daniel Vidaud. Daniel Vidaud connaît la FICE depuis de longues années et l'ANCE France joue un rôle important au sein de la FICE. Les membres d CE ne sont pas sûrs si ses connaissances de la langue anglaise sont suffisamment bonnes pour qu'il puisse assumer la fonction du Secrétaire Général. Il est donc proposé de demander Daniel Vidaud d'assumer celle de vice-président.

Markus Mader n'était pas en mesure d'assumer le poste de Secrétaire Général. En compensation, la Fondation Pestalozzi va attribuer à la FICE une subvention annuelle de Sfr. 10.000 pour 2002 et 2003. Wolfgang Trede informe Theo que les Villages SOS ne se voient pas en état de mettre un Secrétaire Général à la disposition de la FICE.

Il est nécessaire qu'une décision soit prise et ceci pour plusieurs raisons :
- le poste est inscrit dans les statuts de la FICE
- le Secrétaire général joue un rôle important dans l'encadrement du Président et assume des tâches spécifiques ;
- il est l'interlocuteur des sections nationales

Le Secrétaire Général doit
- être dynamique
- être trilingue (anglais, français, allemand)
- avoir du temps.

Etant donné que la FICE multipliera ses projets, la mission du Secrétaire Général sera importante et différente de celle du passé : il sera celui qui repartira les tâches et celui qui devra chercher à procurer les moyens nécessaires pour la réalisation des projets.

Projets
Il y a trois catégories de projets :
1. les projets de caractère politique : p.ex. les droits de l'enfant, l'éducation à la paix
2. les projets de caractère associatif : p.ex. pour encourager de nouveaux membres en Afrique à adhérer à la FICE
3. les projets de caractère technique : p.ex. éducateurs sans frontières, camps des amis, PEP

Ces notamment pour ces derniers projets qu'il faut trouver des sponsors. C'est le CF auquel incombe la décision sur de pareils projets.
Projet proposé : La Banque mondiale met en œuvre un projet qui doit permettre à tous les enfants du monde d'avoir accès à l'instruction scolaire. Vu qu'il s'agit d'un projet coopératif qui implique plusieurs partenaires, il est proposé que la FICE s'adresse à la Banque mondiale pour savoir si elle peut s'y associer.

Finances
- 75% des cotisations ont été réglés
- Des lettres ont été envoyées aux sections polonaise et hongroise (objet : réduction de la cotisation à Sfr. 500.--). Jusqu'alors, il n'y a pas encore de réponses.

Stratégies pour l'avenir
Le Président de la FICE Europe, Robert Soisson, insiste sur son refus de se joindre au CE en tant que vice-président. Il n'y se joindra qu'en tant que Président de la FICE Europe. Selon l'avis de Theo, il ne peut avoir au sein CE qu'un seul président et c'est celui de la FICE International : la FICE Europe est l'élément européen dans la FICE International. Pour pouvoir réaliser des projets européens, il faut l'aide financière de la part des organismes européens. Pour se donner une identité, une association comme la FICE Europe a besoin d'un président, d'un trésorier et d'un secrétaire général. Pour garantir l'avenir de la FICE, il faut une seule et forte organisation. La priorité est à la FICE International pour que certains pays ne perdent pas l'intérêt à son action. Il y a des possibilités pour nouer des liens avec les pays de la Méditerranée, de l'Afrique et de l'Asie, mais la FICE est encore trop faible pour s'offrir le luxe des déplacements nécessaires. Pour cette raison, il faut agir avec pragmatisme. Ce débat autour de FICE Europe et FICE International n'a rien à faire avec les modalités de coopération, mais plutôt avec des rivalités.

Rapport du Président

- AIEJI: Theo Binnendijk a rencontré Arlin Ness, le Président de AIEJI, pendant la réunion du comité directeur de cette association à Paris (avril). Leur entretien sur les associations qu'ils représentent a démontré que les problèmes sont pareils. La meilleure manière de coopérer est celle d'organiser de conduire des projets communs. On est convenu que FICE et AIEJI restent en contact.
- IFCO: Theo a rencontré la Présidente d' IFCO, Anja van Hout. Cette association poursuit les mêmes objectifs que la FICE et travaille actuellement à la mise en place d'un programme qui doit réglementer son action. IFCO qui n'a pas de sections nationales, organise chaque année une conférence internationale. Les deux présidents conviennent de se rencontrer une nouvelle fois pour travailler sur un projet d'éducation extra - familiale (institutions et familles d'accueil).
- ENSCW: Theo a contacté Ton Waarts au sujet des enfants de la rue. Etant donné que ENSCW est une organisation très spécifique, une coopération n'est pas prévue.
- Début janvier 2002, Theo Binnendijk a participé à une réunion du All Russian Fund of Education à Moscou. Le contact a été mis en place par la section néerlandaise de la FICE qui appuie un projet d'assistance aux enfants dans les rues de Moscou. A cette occasion, Theo a rencontre Emilia Chervinskaya et Martti Kemppainen.

Site internet
La mise en place du site n'a pas avancé comme on l'attendait ; David Lane a attendu des réactions à sa proposition au sujet de la structure du site.
Comme mot de passe on propose " Trogen " : il permettra d'accéder aux informations internes. Le CF doit décider qui doit avoir accès à quelle sorte d'information.

Assemblée Générale à Berlin
Election du trésorier : Roland Stübi propose Rolf Widmer comme candidat à ce poste. Celui-ci a de bons contacts avec la Banque mondiale.

In memoriam
Louis François (Président de ANCE France de 1950 à 1978 et Président de la FICE de 1970 à 1976) est décédé le 13 janvier 2002 à l'âge de 98 ans. Au Conseil fédéral, Richard Joubert va dire quelques mots en mémoire de Louis François.